Programme régional de résilience à l’insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel (P2RS)

.

Contribution du secteur de L’élevage à l’Economie


 

Le secteur de l’Elevage, bien que très largement sous valorisé, est caractérisé par une contribution à l’économie nationale qui représente environ 11% dans la formation du PIB et participe à hauteur de 70% de la valeur ajoutée du secteur rural. Il occupe plus 60% de la population rurale.

La Mauritanie dispose d’importantes ressources animales estimées en 2016 à 1.800.000 bovins, 1.400.000 camelins, 11.600.000 ovins, 8.100.000 caprins et près de 4000000 volailles (cf. tableau 1). Le potentiel de production annuelle est estimé à : 220 000 tonnes viandes rouges, 213.000 tonnes de lait, 27 000 tonnes de poulet de chair et près de 5 millions de pièces de peaux brutes.

Le secteur de l’élevage est considéré, comme le premier secteur économique d’emploi dans le pays. Il offre près de 210 000 emplois directs et indirects. Mais la plupart de ces emplois restent dans le secteur informel (ONS, 2013).